Notre démarche RSE

Kedi s'inscrit dans une démarche RSE

A son échelle, Kedi Formation a su intégrer la RSE au sein de son organisme de formation en commençant par mettre en place des actions, telles que : le remplacement de poubelles classiques par des poubelles de tri des déchets ainsi qu’une charte intitulée « gestion des déchets », le remplacement des néons par des ampoules Leds, et par la mise en place de détecteurs de mouvements dans les toilettes.

Ces actions agissent sur le pilier de l’environnement ainsi que de l’économie.

Kedi Formation a pour but de continuer à mener des actions permettant de travailler sur les trois piliers de la RSE : social, environnemental, économique.

La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) également appelée responsabilité sociale des entreprises est définie par la commission européenne comme l’intégration volontaire par les entreprises de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec les parties prenantes.

En d’autres termes, la RSE c’est la contribution des entreprises aux enjeux du développement durable.

Une entreprise qui pratique la RSE va donc chercher à avoir un impact positif sur la société tout en étant économiquement viable.

La norme ISO 26000, standard international définit le périmètre de la RSE autour de sept thématiques centrales :

  • la gouvernance de l’organisation
  • les droits de l’homme
  • les relations et conditions de travail
  • l’environnement
  • la loyauté des pratiques
  • les questions relatives aux consommateurs
  • les communautés et le développement local.

Toutes les entreprises peuvent mettre en oeuvre une démarche RSE, et ce quelle que soit leur taille, leur statut ou leur secteur d’activité.

La France s’est dotée progressivement d’un cadre législatif et réglementaire pour prendre en compte la responsabilité sociétale des entreprises.

Depuis l’entrée en vigueur de la loi PACTE du 22 mai 2019, de nouvelles dispositions sont entrées en vigueur pour renforcer la RSE :

  • l’article 1833 du Code civil a été modifié afin que l’objet social de toutes les sociétés intègre la considération des enjeux sociaux et environnementaux
  • l’article 1835 du Code civil a été modifié pour reconnaître la possibilité aux sociétés qui le souhaitent de se doter d’une raison d’être dans leurs statuts
  • le statu d’entreprise à mission a été créé
Aller au contenu principal